Chauffage

Pompe à chaleur air-eau, pompe à chaleur air-air, chaudière gaz à condensation… le choix des meilleures solutions

Obtenir un devis
Comparatif

Quel type de chauffage est fait pour vous ?

Caractéristiques, avantages, prix, aides éligibles etc… En un coup d’œil nous vous aidons à faire le bon choix

 Chaudière gaz à condensationPompe à chaleur AIR-EAUPompe à chaleur AIR-AIR
ChauffageOuiOuiOui
Eau chaude sanitaireOuiOuiNon
(possibilité de coupler à un chauffe-eau thermodynamique)
ClimatisationNonRafraîchissement possible
mais pas climatisation
Oui
Principaux avantagesSolution la plus économique à l'achat
Simplicité d'installation
Fonctionnement constant même par températures extrêmes
Economies d'énergie importantes
Aides financières importantes
Confort optimal et adaptable à votre système existant (radiateurs, plancher chauffant)
Confort : chauffage en hiver et climatisation en été
Economies d'énergie importantes
Possibilité de ne plus avoir de radiateurs (gainables)
Température modulable dans chaque pièce
Aides financières++++++
Point d'attentionConsommation moins économe
L'habitation doit déjà être raccordée au gaz
Nécessite un emplacement extérieurNécessite un emplacement extérieur
Installation un peu plus complexe
Nos offresLES SOLUTIONS MILTONLES SOLUTIONS MILTONLES SOLUTIONS MILTON

Maintenant que vous avez une meilleure idée de la solution de chauffage qui vous convient, découvrez l’ensemble de nos produits, toutes nos marques et nos packs d’installation tout compris.

Prestations

Prestations

Des travaux clé en main

Etude technique et visite gratuite

Etude de financement

Installation et mise en service

Garantie dépannage 2 ans

(déplacement et main d’œuvre)

Certifications

Des travaux en toute confiance

MILTON HABITAT SOLUTIONS répond à tous les critères de qualité du marché.

Toutes les certifications

Travaux couverts par SMA BTP, l’assurance #1 du Bâtiment

L’éligibilité aux aides financières

Conseils

Nos conseils avant de lancer vos travaux de chauffage

Bien identifier son besoin

En fonction de vos besoins les solutions peuvent différer. Souhaitez-vous gérer la production d’eau chaude sanitaire en même temps que le chauffage avec le même équipement ? Avez-vous trop chaud l’été et vous auriez besoin d’une solution toute en un pouvant chauffer votre logement en hiver et le rafraîchir en été ? A chacun de vos besoins peut convenir une solution plus adaptée.

Si votre besoin est uniquement le chauffage, les solutions les plus performantes sont :

  • la pompe à chaleur air-eau couplée à des radiateurs ou un plancher chauffant ;
    le chauffage au gaz et notamment la chaudière gaz à condensation présentant un meilleur rendement.

Si votre besoin concerne le chauffage et l’eau chaude sanitaire, vous pouvez vous orienter vers :

  • la pompe à chaleur air-eau avec un ballon d’eau chaude intégré ou déporté ;
    la chaudière gaz avec production d’eau chaude instantanée ou à accumulation (ballon intégré ou déporté). Comme pour le chauffage seul privilégiez la chaudière gaz à condensation pour un meilleur rendement et une démarche plus écologique.

Pour chauffer et rafraîchir à la fois l’intérieur de votre logement, vous opterez pour la climatisation réversible, aussi appelée pompe à chaleur air-air. La diffusion de l’air chaud ou froid se fait via des ventilo-convecteurs appelés unités intérieures. Elles peuvent être installées sur le mur (splits) ou encastrées (gainables).
Avec ce type d’installation la production d’eau chaude sanitaire peut être assurée par un chauffe-eau thermodynamique, installé en parallèle.

Bien dimensionner la puissance de l’installation

Il est important de réfléchir à son installation énergétique en amont des travaux. Une installation trop faible solliciterait le chauffage en permanence, ce qui l’abîmerait. Et le confort ne serait pas au rendez-vous. A l’inverse, une installation trop puissante induirait une perte du trop-plein d’énergie (et donc d’économie) et un fonctionnement par à-coup qui la ferait vieillir prématurément.

Le dimensionnement consiste à déterminer la puissance nécessaire d’un appareil, comme une pompe à chaleur ou une chaudière. La méthode la plus couramment employée est celle du coefficient de déperdition et calculée ainsi : Puissance = Volume x Coefficient de déperdition x Température.
Le volume de votre habitation s’obtient en multipliant la surface par la hauteur sous plafond.
Le coefficient de déperdition correspond à son isolation (de 0,65 pour une habitation très bien isolée (RT 2005) à 1,6 pour une habitation très mal isolée).
La température correspond à la différence entre la température extérieure et la température souhaitée dans la maison. Il s’agit d’une norme nationale établie selon votre situation géographique.

Quelles solutions pour un logement neuf ?

Faire construire un nouveau logement est un avantage considérable en termes d’économie d’énergie. Vous disposez de matériaux performants et d’une construction répondant aux dernières normes en vigueur. Dans un cas comme celui-ci, il est préconisé d’installer une pompe à chaleur, une chaudière à condensation ou un poêle à granulés.
De part ses performances, son confort d’utilisation et les économies d’énergies qu’elle procure, la pompe à chaleur est aujourd’hui la solution la plus en vogue. Vous aurez le choix entre la pompe à chaleur air-air (chauffage et climatisation) et la pompe à chaleur air-eau (chauffage et/ou ECS).
Si vous êtes déjà raccordé au gaz de ville, la chaudière gaz à condensation est une alternative intéressante.

Les meilleures solutions pour la rénovation d’un logement

Pour effectuer des économies d’énergie dans une habitation existante, il faut regarder en fonction de votre source d’énergie actuelle :

  • Electricité : changer vos radiateurs pour des produits plus performants et surtout plus économiques en optant pour des radiateurs dernière génération (à chaleur douce ou connectés). Une alternative pour maximiser son confort serait d’opter pour une pompe à chaleur air-air. Les radiateurs seraient alors remplacés par des consoles murales, qui en plus du chauffage en hiver vous assurerez la climatisation en été.
  • Gaz : une chaudière à condensation peut vous permettre d’améliorer votre rendement. Vous pouvez également privilégier une pompe à chaleur air-eau, qui utilise des énergies renouvelables. A noter qu’il existe également des chaudières hybrides, qui combinent une chaudière à condensation et une pompe à chaleur air-eau.

Zoom sur le remplacement des chaudières au fioul

L’Etat français a pour objectif de faire disparaître les chaudières à fioul d’ici les prochaines années. Cette source d’énergie étant jugée trop polluante et non renouvelable.
Dans le cadre d’un projet de remplacement d’une chaudière au fioul, seule la source de chaleur (la chaudière) est remplacée. Les émetteurs de chaleur (radiateurs ou plancher chauffant) sont conservés. Ce qui induit des travaux moins coûteux et plus simple à réaliser.

Les solutions les plus intéressantes afin de maximiser confort et économies d’énergies sont la pompe à chaleur air-eau et la pompe à chaleur hybride (pour une installation nécessitant une grande puissance).

Les critères de performance énergétique

La performance énergétique est un critère très plébiscité dans le choix d’une solution de chauffage pour viser le maximum d’économie d’énergie. Voici les principaux indicateurs qu’il faut avoir en tête : le rendement concerne la chaudière à condensation, Le COP et le SCOP concernent la pompe à chaleur, l’ETAS concerne aussi bien la chaudière à condensation que la pompe à chaleur.

Le rendement correspond au rapport entre l’énergie produite et l’énergie consommée.

Le COP est le coefficient de performance. Il établit le rapport entre l’énergie utilisée de la pompe à chaleur et l’énergie produite. Plus le COP est élevé, moins la consommation d’énergie sera importante et plus la facture d’électricité sera basse.

Le SCOP est le coefficient de performance saisonnier du système. C’est un calcul qui s’appuie sur une saison de chauffe pour évaluer les performances de la pompe à chaleur, entre l’électricité qu’elle a utilisée et celle qu’elle a produite. Cet indice permet d’avoir une meilleure perception de la réalité. Il est utilisé pour donner la classe énergétique des pompes à chaleur.

L’ETAS correspond à l’efficacité énergétique saisonnière. Il concerne autant la chaudière à condensation que la pompe à chaleur. C’est d’ailleurs un élément primordial à connaître si vous souhaitez bénéficier d’une prime énergie car c’est le critère technique d’éligibilité aux aides.
D’une manière générale, l’ETAS d’une chaudière à condensation se situe aux alentours de 90 % tandis que celle des pompes à chaleur dépasse les 110 %.

L’aspect financier

Un projet bien préparé passe obligatoirement par un budget bien maîtrisé. Une vision claire et précise du retour sur investissement est impérative : de quelles aides financières vais-je pouvoir disposer ? Combien coûte mon nouveau système de chauffage ? Quelles économies d’énergie vais-je réaliser ? En combien d’années vais-je l’amortir ? Nous vous accompagnerons sur tous ces points et nous réaliserons pour vous une étude financière complète.

Bonne nouvelle, il existe de nombreuses aides pour vous aider à changer votre chauffage. Par contre, leurs nombres et leurs montants varient selon le type de solution choisie.
Les pompes à chaleur air-eau, les chaudières gaz à condensation sont éligibles à toutes les aides (les montants sont plus importants pour les PAC air-eau).
Les pompes à chaleur air-air ne sont éligibles qu’à la prime énergie (mais dans une moindre mesure que pour les autres équipements) et à l’aide Habiter Mieux Sérénité de l’ANAH.